info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

SAVIEZ-VOUS QUE : La carrière Francon

Délimitée par la rue Jarry au sud et les boulevards Saint-Michel, Pie-IX, Industriel à l’ouest, à l’est et au nord respectivement, la carrière Francon représente une superficie totale de 94 hectares, soit l’équivalent de 98 terrains de soccer (VSMS, 2018). Depuis maintenant plus de 30 ans, la carrière est utilisée comme dépôt à neige y stockant près de 40% de la neige collectée sur l’ensemble de la métropole (Jolivet et Carré, 2017). Environ 60% de la superficie totale de la carrière Francon est utilisée comme dépôt à neige usée (Jolivet et Carré, 2017). En pleine tempête, ce sont 200 camions par heure qui déversent la neige accumulée lors des opérations de déneigement (Radio-Canada, 2018). L’emprise territoriale de la carrière correspond à environ 20% de l’ensemble du territoire du district de Saint-Michel (Sénécal et Saint-Laurent, 2000).

En plus de la carrière Francon, le district de Saint-Michel en accueille une seconde, la carrière Miron, aujourd’hui connue sous le nom de Complexe Environnemental Saint-Michel. Combinés, ces deux territoires représentent près de 40% de la superficie du district de Saint-Michel (Jolivet et Carré, 2017).

Figure 2. Ville de Montréal (2018). Monarque-Carte Saint-Michel.. [Image en ligne]. Repéré à URL : https://ville.montreal.qc.ca/memoiresdesmontrealais/files/monarques-carte-saint-michel

La carrière a débuté ses activités en 1925. Utilisée comme site d’extraction du calcaire, les ressources puisées ont servi à la construction de plusieurs bâtiments symboliques de la ville de Montréal tels que l’hôpital Sainte-Justine, Habitat 67, la Gare Centrale et le Complexe Desjardins (VSMS, 2018). 

Entre 1925 et 1981, c’est plus de cent milliards de tonnes métriques de roches calcaires servant à la fabrication du ciment et de l’asphalte qui ont été extraites de la carrière Francon (Sénécal et Saint-Laurent, 2000).

Au sud-est de la carrière, la fonte des neiges usées a donné naissance à 2 lacs artificiels. Une station de pompage des eaux de fontes des neiges est installée au fond de la carrière pour acheminer les eaux vers le réseau d’assainissement de la ville de Montréal et finalement vers la station d’épuration Jean-René Marcotte (VSMS,2018).

Figure 3 . TVA nouvelles (2019). Le site de la carrière Saint-Michel, un dépôt à neige situé dans l’est de Montréal, avant la tempête annoncée de mardi. [Image en ligne]. Repéré à URL : https://www.tvanouvelles.ca/2019/02/12/le-calme-avant-la-tempete-dans-les-depots-a-neige

Réalisée par l’équipe de Vivre Saint-Michel en santé (VSMS), cette courte vidéo illustre l’ampleur de l’emprise territoriale de la carrière Francon ainsi que les enjeux urbains, sociaux et environnementaux qui en découlent. Pour en apprendre davantage sur la carrière Francon et les projets de requalification urbaine proposés par VSMS.

  • Giguère, Sylvie-Anne (2016) « Alternatives aux méthodes de déglaçage utilisées au Québec et au Canada», [En ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://hdl.handle.net/11143/9605 
  • Violaine Jolivet et Marie-Noëlle Carré, « Métabolisme urbain et quartiers péricentraux dans la métropolisation. L’exemple du quartier de Saint-Michel à Montréal », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Aménagement, Urbanisme, document 816, mis en ligne le 17 mai 2017, consulté le 05 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/28067 ; DOI : 10.4000/cybergeo.28067
  • Sénécal, Gilles et Saint-Laurent, Diane (2000) Les espaces dégradés. Contraintes et conquêtes. Sainte-Foy, PUQ (Coll. « Géographie contemporaine »), 272 p. (ISBN 2-7605-1071-9).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *