info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Halloween sans gaspillage alimentaire !

À l’occasion de la Semaine Québécoise de Réduction des Déchets (SQRD), qui se tiendra du 19 au 27 octobre, Ville en Vert vous propose de préparer Halloween en mettant l’accent sur la lutte contre le gaspillage alimentaire !

Delicata

Commençons par choisir une variété qui ne sera pas seulement décorative, mais dont on pourra apprécier le goût : préférez celles du marché, comme, par exemple, Cinnamon Girl, Pumpkin Pie, Blue Hubbard, citrouille Kuri ou la fameuse Butternut.

Carnival

D’autres courges méritent d’être découvertes, avec une note plus sucrée c’est la Délicata, et la Carnival : pas la peine de les éplucher, la pelure très fine se mange facilement !
Une simple cuisson à la vapeur permettra de garder toutes les vitamines et minéraux qu’elles contiennent.


Fini de creuser et percer les courges et de se retrouver avec des kilos de chair qui vont terminer au compost… passons ensemble aux décorations extérieures qui feront tout autant effet ! 

Réutilisez des objets qui ne servent plus pour arranger vos courges, découpez de vieux tissus pour faire des ailes de chauve-souris, utilisez des cordes de jutes pour faire vos toiles d’araignées. Des maquillages comestibles pourraient également servir pour les décorations… avec un peu de créativité les résultats peuvent être surprenant ! 

Et si vous souhaitez tout de même réaliser quelques lanternes, le mieux est de les préparer la veille du 31, et de les cuisiner le lendemain, cela permettra d’éviter qu’elles soient atteintes par la moisissure et les bactéries.


Sucré ou salé, avec les citrouilles, il y en a pour tout les goûts ! Leur excellente capacité de conservation vous permettra de les conserver et de les déguster durant tout l’hiver (si elles ne sont pas percées ou creusées!). Vous pourrez les cuisiner pour faire en faire gâteauxtartes ou encore de bonnes soupes, ou en purée, aussi, vous pourriez vous essayer à griller les graines… Laissez libre cours à votre imagination et à vos envies !


Pour plus d’idées cuisine, voici quelques recettes qui pourront vous inspirer :
https://www.marmiton.org/recettes/recherche.aspx?aqt=citrouille
Pour tout le reste : 
https://macitrouillebienaimee.com/

Réutiliser avant de composter

Lors de la sortie de notre dépliant sur le gaspillage alimentaire l’année dernière, on vous a déjà parlé de trucs et astuces pour réduire le gaspillage alimentaire à la maison en plus de vous partager les trucs des chefs québécois et de l’aventure d’un couple qui a réussi à se nourrir durant 6 mois avec le gaspillage alimentaire des autres.  Il y a plusieurs initiatives de citoyens ou de commerces, comme l’épicerie Les Emballées qui lutte contre le gaspillage alimentaire et favorise l’économie circulaire ou le site web Sauve ta bouffe proposant un outil qui regorge d’information sur la conservation et la congélation de vos fruits et légumes, qui nous inspirent à réduire notre gaspillage alimentaire.

Malgré tout, le gaspillage alimentaire est toujours présent au Canada. Selon une étude publiée en janvier 2019 par l’organisation Second Harvest, c’est 58% de la nourriture produite au Canada qui n’est pas consommée et qui est gaspillée. C’est un chiffre bien plus élevé que le 25% qui est estimé au niveau mondial selon une analyse menée en 2011 par la l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Évidemment, avec l’arrivée des collectes de compostage au Québec, cette nourriture est valorisée. Cependant, il est encore mieux d’éviter de jeter des aliments qui auraient pu être consommés.

Dans l’optique de réduire davantage notre gaspillage alimentaire et d’utiliser au maximum nos fruits et légumes moches ou fanés et nos épluchures avant de les jeter au compostage, voici quelques habitudes à intégrer au quotidien. Avec un peu d’imagination, on peut retirer encore beaucoup de ces denrées que nous jetons trop facilement dans le bac de compostage alors qu’il pourraient encore servir.

Les fruits moches ou amochés

Les fruits défraîchis sont idéals pour cuisiner. On peut les mettre dans les tartes, les compotes, les gâteaux, les muffins, les confitures ou les smoothies. Par exemple, les bananes trop mûres sont les meilleures à mettre dans le pain aux bananes et les pommes amochées sont excellentes en croustade, en tarte et en compote, en fonction de la sorte que vous avez sous la main.

Pas le temps de les cuisiner dans votre semaine déjà trop chargée? Pensez à les couper et les congeler sur une plaque. Ils pourront servir plus tard!

Les légumes moches ou fanés

Si vos légumes ne semblent pas revigorés après une baignade de 5 à 10 minutes dans l’eau glacée, ils seront les candidats parfaits pour être cuisinés. Ici aussi, les idées sont nombreuses : les quiches, les omelettes, les potages, les sauces, les soupes, les veloutés ou les gaspachos permettent de mettre en valeur ces légumes qu’on évite et qu’on oublie dans notre réfrigérateur. En gratin, dans une sauce béchamel et recouvert de fromage, on y voit que du feu!  À vous de choisir!

Faire pousser vos noyaux ou légumes

Vous avez le pouce vert ou êtes simplement curieux? Pourquoi ne pas tenter l’expérience de faire pousser vos noyaux?  Les noyaux d’avocats, de mangue et même de citron fonctionnent très bien. Il suffit d’être patient, car ils peuvent prendre plusieurs semaines, voir mois, avant de germer, mais une fois germer, c’est très impressionnant pour les petits et les grands de voir la plante grandir sous nos yeux.

Certaines personnes font frire les racines de poireaux et d’oignon vert. Personnellement, je préfère les faire repousser. Il suffit de déposer la partie coupée composée des racines dans de l’eau et de la changer régulièrement. Les pommes de salade fonctionnent aussi très bien et les pelures de patates germées plantées dans la terre repoussent facilement.

Cuisiner les épluchures de légumes et agrumes

La pelure de nos légumes regorge de nutriments, il est avantageux de les cuisiner! Un mélange de différentes épluchures de légumes dans une grande quantité d’eau donnera un délicieux bouillon de légumes qui servira dans vos recettes et qui se congèle facilement. Les épluchures de vos carottes ou pommes de terre (préalablement lavées) cuites au four ou dans l’huile peuvent devenir de succulentes croustilles maison.

Les pelures de vos agrumes sont parfaites pour faire des confits qui se servent sur les desserts notamment sur la crème glacée. En zeste, ils donnent une touche estivale dans vos  vinaigrettes, vos marinades et vos salades.

Réutiliser l’eau de cuisson

Souvent on jette dans le lavabo notre eau de cuisson sans trop y penser. Quand on sait toutes les utilités que l’on peut en faire, on y pense à deux fois avant de simplement la mettre dans le lavabo. Elle peut servir de base pour les soupes ou les potages jumelez cette eau avec les pelures de légumes et vous aurez un bouillon de légumes riche en nutriments. L’eau de cuisson de légumes et d’œuf est un bon fortifiant pour vos plantes. Celle des pommes de terre permet de nettoyer l’argenterie, il suffit de faire tremper vos objets dans l’eau durant la nuit.

Nettoyage et remèdes de grand-mère

La pelure de banane est un bon hydratant pour vos articles en cuirs. Les coquilles d’œuf broyées au mélangeur nettoient vos tuyaux et éloignent les limaces dans votre jardin.

Une tisane faite de pelure d’oignon permettrait de soigner les rhumatismes et de combattre la moisissure sur vos plantes.

Vous vous brûlez? Les épluchures de pomme de terre préviennent l’apparition de cloque, car la chair de pomme de terre absorbe la chaleur. Ce remède fonctionne très bien pour l’avoir testé personnellement!


Références

http://www.sauvetabouffe.org/fiches-conseil/

https://www.mieux-vivre-autrement.com/ne-jetez-plus-vos-fanes-et-epluchures-de-legumes-si-riches-en-nutriments.html

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=astuces-recycler-epluchures-dechets

https://www.comment-economiser.fr/12-facons-d-utiliser-epluchures-de-pommes-de-terre.html

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1147385/gaspillage-nourriture-poubelle-second-harvest

http://www.mangegardien.com/

http://www.fao.org/food-loss-and-food-waste/en/


[1] Mange gardien