info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Gérer ses résidus de déménagement

La période des déménagements arrive à grands pas et beaucoup d’objets de toutes sortes vont sillonner les rues de notre arrondissement. Par contre, plusieurs de ces objets ne vont pas nécessairement à la poubelle et doivent être disposés de façons différentes. Savez-vous comment bien vous départir de vos restes de déménagement ?

Les Résidus Domestiques Dangereux (RDD)

Un RDD est un produit qui se retrouve communément dans les maisons, mais qui est considéré comme dangereux, par exemple l’huile usagée, la peinture, les aérosols, les pesticides de jardin, les produits de nettoyage acides, etc. Il est très important de se départir de ces matières de la bonne façon, car ils pourraient être dommageables pour la santé et pour l’environnement. Aucune collecte de la Ville de la Montréal ne ramasse les Résidus Domestiques Dangereux, et il faut faire bien attention de ne pas les mettre à la poubelle. La seule façon sécuritaire de se départir de ces produits est de les apporter dans un Écocentre.

Les Encombrants et les Résidus de Construction, Rénovation et Démolition (CRD)

Un encombrant désigne tout gros meubles (chaises, tables, bureaux, etc.), des appareils électroménagers (réfrigérateurs, cuisinières, grille-pain, etc.) et du mobilier de salle de bain (toilettes, éviers, miroirs, etc.). Les résidus de construction, rénovation et démolition incluent les bardeaux d’asphalte, le bois, la brique, le béton, la céramique, les matériaux de revêtements, le câblage électrique, etc. La Ville de Montréal effectue une collecte des encombrants et des CRD une fois par semaine tout au long de l’année dans Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Cette collecte est le mercredi. Par contre, les matières rembourrées comme les sofas et les matelas ainsi que les produits électroniques tels les téléviseurs et les écrans d’ordinateur ne sont pas considérées comme des encombrants et ne doivent pas être déposés pour la collecte des encombrants. Il faut donc apporter dans un Écocentre ou déposer à la collecte des ordures ménagères les matières rembourrées et apporter dans un Écocentre ou déposer dans une boîte de collecte ARPE-Québec les produits électroniques. Consultez notre article sur les résidus des technologies de l’information et des communications.

Déménager veut aussi dire faire le tri dans nos possessions qu’on veut garder ou dont on n’a plus besoin. Par contre, avant de s’en débarrasser, pensez à les donner à un proche ou à un centre de réemploi. Les organismes de réemploi reprennent les articles donc vous n’avez plus besoin afin qu’ils aient une seconde vie et qu’ils permettent à quelqu’un d’autre d’en bénéficier. Voici la liste des organismes de réemploi dans l’arrondissement.

Écocentre

Les Écocentres

Les écocentres sont des lieux de récupération de matières résiduelles et de réemploi. Comme mentionner plus haut, les RDD et les CRD ne vont pas à la poubelle. Alors, pour s’en départir, amenez-les dans un des 7 écocentres de Montréal. Cela fait en sorte que moins de matières se retrouvent dans les sites d’enfouissement et qu’il y ait moins de danger de contamination. Les matières acceptées comprennent les appareils de réfrigération, de congélation et de climatisation, les électroménagers, les produits électroniques (ordinateurs, cellulaires, imprimantes, etc.), les meubles rembourrés, les pneus de vélo et d’automobiles (avec restrictions), les RDD et les CRD.

De plus, si vous avez des articles destinés au réemploi, vous pouvez aussi les apporter dans un Écocentre. En effet, ces dons seront remis à des organismes qui œuvrent dans le domaine. Voici les adresses des 7 Écocentres sur l’Île de Montréal.

  • Écocentre Saint-Laurent, 3535, rue Startelon
  • Écocentre LaSalle, 7272, rue St-Patrick
  • Écocentre Côte-des-Neiges, 6925, chemin de la Côte-des-Neiges
  • Écocentre Acadie, 1200, boulevard Henri-Bourassa Ouest
  • Écocentre La Petite-Patrie, 1100, rue des Carrières
  • Écocentre Rivière-des-Prairies, 11400, rue Léopold-Christin
  • Écocentre Saint-Michel, 2475, rue des Regrattiers

Se départir de ses TIC de façon écologique

Les résidus des technologies de l’information et des communications (TIC) regroupent plusieurs catégories d’appareils électroniques: les écrans (télévision, ordinateur, etc.), les périphériques (imprimantes, numériseurs, photocopieurs, consoles de jeux vidéo, etc.), les téléphones et répondeurs conventionnels, les systèmes audio et vidéo (portable ou non), les appareils de cinéma maison, les systèmes électroniques pour véhicules et les appareils cellulaires et téléavertisseurs. Pour connaître la liste détaillée des électroniques recyclables, vous pouvez consulter la page d’ARPE-Québec ici. Notez que les TIC ne comprennent pas les outils de stockage comme les CD, DVD, disquettes, etc. Ceux-ci ne contiennent pas d’électronique. Cependant, les clés USB sont considérées comme des TIC.

Les résidus des TIC sont dommageables pour l’environnement lorsqu’ils sont envoyés au dépotoir en raison du mercure, du plomb et des autres métaux lourds qu’ils contiennent. Ultimement, ces métaux lourds pourraient causer des problèmes de santé si ces substances ne sont pas gérées convenablement. Selon une étude de caractérisation des matières résiduelles résidentielles menée par RECYC-QUÉBEC, c’est près de 1,3 kg de produits électroniques par québécois.se par année qui seraient envoyés au site d’enfouissement.

Heureusement, les TIC peuvent être recyclées afin de réutiliser différentes composantes comme le plastique, l’acier, l’aluminium, le verre et le palladium, mais aussi les métaux précieux comme l’or, l’argent et le cuivre. C’est l’organisme à but non lucratif ARPE-Québec qui s’occupe du recyclage des TIC au Québec, et ce, gratuitement.

Que faire avec nos résidus tics?

Vous avez des appareils désuets ou que vous n’utilisez plus? Tout dépendant de leur état, vous pouvez vous en départir de façon écologique.

Réemployer les TIC

Si l’appareil est en bon état et peut servir à une autre personne, vous pouvez alors le vendre sur les petites annonces, le donner à un membre de la famille ou à un ami ou même le donner à des organismes de réemplois. Pour connaître les différents organismes de réemplois dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, c’est par ici, et ceux dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, c’est par là.

Réparer les TIC

Si le produit électronique est endommagé, il est peut-être réparable ou, du moins, voir s’il est réparable avant de l’envoyer au recyclage. Il existe de nombreux tutoriels en ligne pour réparer soi-même ses électroniques, si vous voulez tenter votre chance. De nombreux professionnels dans le domaine offrent aussi des services de réparation. Contactez votre revendeur pour connaître les possibilités de réparation de votre produit électronique.  

Recycler les TIC

Pour recycler vos appareils qui sont en fin de vie utile, c’est à dire inutilisable, vous pouvez recycler vos TIC gratuitement grâce à l’OBNL ARPE-Québec. Cet organisme est reconnu comme l’association de recyclage des technologies de l’information et des communications par RECYC-QUÉBEC.  ARPE-Québec offre 2300 points de dépôts officiels partout au Canada dont près de 1000 sont répartis à travers le Québec.

Avant de donner ou d’envoyer au recyclage vos appareils électroniques, n’oubliez pas d’effacer vos données personnelles. Consulter le fabricant de votre appareil ou la page d’information d’ARPE-Québec pour savoir comment.


Sources

ARPE-Québec (s. date) Recycler mes électroniques [en ligne] Consulté sur https://www.recyclermeselectroniques.ca/qc le 17 juin 2019

Potelle, D. (décembre 2009) Les résidus des technologies de l’information et des communications, fiches informatives [en ligne] Consulté sur https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/Fiche-info-tic.pdf le 17 juin 2019

RECYC-QUÉBEC (s. date) Produits électroniques [en ligne] Consulté sur le 17 juin 2019 https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/entreprises-organismes/mieux-gerer/responsabilite-elargie-producteurs/produits-electroniques