info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Que faire des cadeaux qui ne nous plaisent pas ?

Cadeaux de Noël

Noël est synonyme de cadeaux avec son lot de bonnes et moins bonnes surprises. Comme le cadeau qui, dès l’ouverture, a déjà sa place au fond du placard et, lors d’un ménage de printemps, dans la poubelle.

Que faire d’autre avec ce cadeau? Le plus simple serait de l’échanger avec la facture contre quelque chose qui nous plait. MAIS, pour cela, il faudrait alors affronter le regard déçu de notre donateur, souvent une grande tante qu’on ne voit qu’une fois par année ou notre belle-mère ; ce n’est jamais très facile. Lire la suite

Combien avez-vous dépensé durant le temps des Fêtes?

Centre commercial

Selon une enquête réalisée pour le compte de la Banque Scotia en décembre 2015, les Québécois prévoyaient dépenser 776$ pour l’ensemble de leurs cadeaux des Fêtes. 54 % des répondants ont toutefois indiqué qu’ils pourraient dépenser encore plus en raison d’achats impulsifs, révèle une autre étude menée par la Banque de Montréal.

Vous rappelez-vous où vous avez dépensé tout cet argent? Annie Léonard, directrice exécutive de Greenpeace, recherchiste et activiste, considère que 99% des objets qu’on achète se retrouvent en moins de 6 mois au rebut. Lire la suite

L’impact environnemental des dosettes Keurig

Kill the K-Cup

Il existe plusieurs procédés pour préparer du café. Les dosettes Keurig (K-Cups), offertes depuis 2008 pour usage domestique, sont extrêmement populaires, avec plus de 25% de parts de marché pour les dosettes à usage unique.

John Sylvan, l’inventeur des K-Cups, est extrêmement critique vis-à-vis ce produit: « Moi-même, je n’ai pas de cafetière à dosettes chez moi. Je ne comprends même pas pourquoi les gens en ont une chez eux ». Sylvan regrette ouvertement son invention: non seulement le cout est élevé (autour de 66 $ la livre de café), mais en plus, les K-Cups sont responsables d’une quantité importante de matières qui finissent leurs jours dans des sites d’enfouissement. Lire la suite

Waste Land, un monde de déchets

Waste Land

Voici Magna, l’une des 3000 catadores (ramasseurs de déchets recyclables) de Jardim Gramacho, le plus grand dépotoir au monde avant sa fermeture en 2012, situé à proximité de Rio de Janeiro. Magna, avec 13000 autres personnes, passait ses journées dans ce dépotoir à collecter des matières recyclables vendues ensuite pour quelques sous. Elles contribuaient ainsi à étendre la durée de vie du site grâce à la récupération journalière de 200 tonnes de matières recyclables qui autrement auraient été enfouies. Le site Jardim Gramacho recevait jusqu’à 7000 tonnes de déchets chaque jour, ce qui représentait 70% des déchets produits à Rio de Janeiro. Lire la suite

Lunch zéro déchet pour la Semaine québécoise de réduction des déchets

Lunch zéro déchet à Ville en vert

La Semaine québécoise de réduction des déchets, qui a lieu cette année du 17 au 25 octobre, est une occasion privilégiée pour se questionner sur notre impact environnemental.

Nos activités quotidiennes reliées à l’alimentation génèrent souvent de nombreux déchets. L’heure du dîner est un très bon exemple. Les aliments emballés en portions individuelles tels que les yogourts et les bouteilles de jus, les ustensiles jetables et les boîtes en styromousse du restaurant du coin banalisent l’utilisation des contenants à usage unique pour la nourriture. Lire la suite