10416 Lajeunesse, Montréal QC H3L 2E5 | 5765 Gouin Ouest, Montréal QC H4J 1E2 info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin)

Ville en vert

Adieu, sacs plastiques?

Depuis le 1er janvier 2018, le règlement 16-051 (Règlement interdisant la distribution de certains sacs d’emplettes dans les commerces de détail) est en vigueur sur l’ensemble de l’île de Montréal. Ce règlement, adopté le 23 août 2016, interdit aux commerces de donner ou de vendre des sacs de plastique à usage unique, ainsi que des sacs plastiques dits « biodégradable ».

Ce règlement fait suite à une résolution adoptée en décembre 2015 par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) qui invite les municipalités du territoire à signifier leur intention d’interdire l’utilisation des sacs en plastique à usage unique avant le 22 avril 2018, date symbolique du Jour de la Terre. En tout, 37 municipalités dans la grande région de Montréal se sont déjà engagées à le faire.

À Montréal, une période de grâce, jusqu’au 5 juin 2018, est accordée aux commerçants pour se conformer au règlement.

Quels types de sacs sont visés ?

  • Les sacs d’emplettes de plastique conventionnel d’une épaisseur inférieure à 50 microns.
  • Les sacs d’emplettes biodégradables, oxo-dégradables, ou oxo-fragmentables, quelle que soit leur épaisseur.

Seuls les sacs plastiques réutilisables de plus de 50 microns, les sacs d’une autre matière (carton, papier, etc.), ou les sacs compostables sont maintenant autorisés.

De plus, le règlement ne vise pas les sacs en plastique qui sont utilisés exclusivement pour transporter des denrées alimentaires, comme les fruits, les légumes, les noix, les friandises en vrac, les aliments préparés, la viande, le poisson, le pain et les produits laitiers jusqu’à la caisse d’un commerce de détail ou pour les protéger à des fins d’hygiène. Cela veut dire que les épiceries pourront toujours offrir des sacs plastiques pour emballer les fruits, les légumes, ou la viande. Si vous désirez réduire votre impact environnemental, vous pouvez cependant vous procurer des sacs en tissus faits spécialement pour les fruits et légumes.

Pourquoi est-ce important ?

Même si la plupart des sacs plastiques sont recyclables, seulement une faible proportion d’entre eux est effectivement recyclée. Selon Jean-François Parenteau, le responsable de l’environnement au comité exécutif, « seulement 14 % de ces sacs sont recyclés. » Même lorsqu’ils sont déposés dans le bac vert, les sacs plastiques ont tendance à bloquer les appareils dans les centres de tri et à nuire au repérage des autres matières recyclables.

Pour ce qui est des sacs plastiques biodégradables, oxo-dégradables, ou oxo-fragmentables, on ne doit pas les confondre avec les sacs compostables, qui sont faits à partir de protéines végétales. Contrairement à ces derniers, les sacs biodégradables offerts en épicerie ne se décomposent pas. Des additifs chimiques y sont ajoutés pour briser les liens dans le plastique et le réduire en minuscules fragments lorsque le sac est exposé à la chaleur ou aux rayons UV. Ces additifs diminuent la qualité du plastique, les sacs oxobiodégradables ne sont donc pas acceptés dans la plupart des centres de tri du Québec. De plus, on ne connait encore que très peu l’impact de ces microplastiques sur l’environnement, mais plusieurs recherches observent leur accumulation dans divers milieux aquatiques.

En conclusion

Pour l’année 2018, prenez l’habitude d’apporter vos propres sacs lorsque vous allez faire des courses et favorisez les sacs en fibres naturelles. Plusieurs entreprises offrent maintenant des sacs en coton de différents faits spécialement pour les fruits, les légumes, ou même les baguettes de pain. Il est facile d’en laisser quelques-uns dans votre sac à main ou dans votre voiture. Finalement, rappelez-vous que même si vous recyclez consciencieusement, la meilleure option est toujours de réduire notre consommation à la source.

Voir Ville de Montréal – Bannissement des sacs de plastique et Recyc-Québec – Avis sur les sacs d’emplettes

4 Comments on “Adieu, sacs plastiques?

  1. Bonjour,

    J’aimerais savoir où je peux me procurer des petits sacs en tissu pour fruits et légumes? Merci! 😉

  2. Bonjour, Je ne comprends pas en quoi les nouveaux sacs plastiques vendus dans les épiceries à 15 sous sont meilleurs pour l’environnement que ceux de moins de 50 microns. Ils me semblent en tous points identiques, pas plus ou moins réutilisables que ceux qui sont interdits, et étant donné qu’ils sont plus épais, il me semble qu’ils vont rester encore plus longtemps dans l’environnement. SVP merci de m’expliquer quel est le gain, car je n’y comprends rien.

  3. Bonjour Me. Mille,
    Vous avez entièrement raison. S’ils sont jetés aux ordures, les nouveaux sacs sont pires pour l’environnement que les anciens sacs plus minces. Le but de la nouvelle réglementation, c’est de convaincre les gens d’utiliser des sacs réutilisables, ou au minimum, de commencer à déposer les sacs plastiques au recyclage. Plusieurs chercheurs ont des avis différents sur cette question. Certains disent que la réglementation n’est pas la bonne façon de procéder, et qu’il faudrait davantage miser sur la sensibilisation. Au final, le choix revient aux consommateurs et aux commerces. La meilleure solution serait d’interdire la vente de ces sacs de plastique à la caisse et de ne vendre que des sacs vraiment destinés à la réutilisation à un coût plus élevé, mais il semble que certains consommateurs ne soient pas encore prêts pour ce changement. Merci de votre commentaire.