[email protected] 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Faites la guerre au béton. Verdissez les tranchées ! Fabriquez des bombes de semences !

Fabriquez des bombes de semences

Populaires depuis des années, ces petites boules d’argile et de semences prennent leurs origines dans l’antiquité. Elles étaient déjà utilisées en Égypte pour revitaliser les terres après les inondations printanières. Bien avant eux, un petit coléoptère, le bousier, semble avoir involontairement inventé cette technique, en transportant une petite boule d’excrément mélangée à des semences. Cette technique fut redécouverte dans les années 70 par Masanobu Fukuoka et popularisée dans son livre « La révolution d’un seul brin de paille ». Elle lui a permis de semer du riz directement à la surface du sol, et ce sans l’inonder. L’idée est ensuite  reprise par le mouvement ‘’Guerilla gardening’’ qui la renomma ‘’bombe de semences’’, dans le but de verdir des terrains vagues inaccessibles.

L’intérêt de cette technique réside dans la résistance des boules. Elles peuvent en effet être conservées jusqu’à l’arrivée de conditions idéales à leur germination sans se faire dévorer par les animaux. Au niveau de leur composition, les bombes de semences peuvent contenir des matières comme du compost ou du papier qui vont ajouter en fertilité et en solidité. Toutefois, il faut être vigilant quant à la quantité de semences que l’on mélange à la boule d’argile. En poussant, les germes risquent de s’étouffer entre eux si les boules en sont surchargés. Attention donc à ne pas trop en mettre ou à enrober chaque semence individuellement. 

Recette

Fabriquer une boule de semences est assez simple. La recette de base mélange semences, argile, terreau et un peu d’eau. Le ratio est variable selon les sources, mais devrait ressembler à 1 partie de semences pour 3 parties d’argile et 5 de terreau. 

Bombes de semences

On mélange tous les ingrédients secs et on humidifie tout doucement jusqu’à ce qu’elles gardent leur forme de boule. 

Enrobage individuel

On étend les semences sur une surface, on les humidifie légèrement avec un vaporisateur en les brassant un peu et on saupoudre de l’agile dessus, toujours en brassant. L’argile collera à la surface des semences sans que les semences s’agglomèrent entre elles. 

Pour les conserver, il faut les faire sécher. Elles germeront si elles restent humides.  Il suffit ensuite les lancer où l’on veut verdir ! Aux armes, citoyens !