info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Lunch zéro déchet pour la Semaine québécoise de réduction des déchets

Lunch zéro déchet à Ville en vert

La Semaine québécoise de réduction des déchets, qui a lieu cette année du 17 au 25 octobre, est une occasion privilégiée pour se questionner sur notre impact environnemental.

Nos activités quotidiennes reliées à l’alimentation génèrent souvent de nombreux déchets. L’heure du dîner est un très bon exemple. Les aliments emballés en portions individuelles tels que les yogourts et les bouteilles de jus, les ustensiles jetables et les boîtes en styromousse du restaurant du coin banalisent l’utilisation des contenants à usage unique pour la nourriture.

Saviez-vous que ces petits gestes engendrent de lourdes conséquences sur l’environnement ? Que votre contenant soit fait en plastique, en carton ou en styromousse, le cycle de fabrication et d’élimination de ces produits requiert énormément de ressources naturelles. De plus, nous jetons beaucoup de nourriture: un tiers de toute la nourriture produite dans le monde est gaspillée1. Nous achetons trop et nous avons de la difficulté à manger les restants. On estime que 47% du gaspillage de nourriture au Canada se produit à la maison2.

C’est également l’occasion de réfléchir aux déchets que nous générons. Les Québécois ont produit en 2008 l’équivalent de 5200 piscines olympiques de déchets, soit 13 millions de tonnes de déchets3, dont 93% pourraient être valorisés par le recyclage et le compostage. Le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas.

C’est pourquoi Ville en Vert participe au défi du Lunch zéro déchet, en utilisant des contenants réutilisables, en évitant le suremballage et en donnant une seconde vie à nos restants.

Pour réduire votre impact à l’heure du dîner voici quelques astuces pour un lunch zéro déchet :

  • Investissez dans les bons contenants réutilisables. De nombreuses options intéressantes et adaptées à tous les besoins sont offertes, comme les thermos pour garder votre soupe chaude et des boîtes à lunch avec compartiments séparés.
  • Apprendre à aimer les restants. Vous pouvez donner une deuxième vie à vos restants. Vous avez des légumes défraîchis ? Mijotez-les avec du bouillon pour faire un potage pour votre lunch. Des fruits abîmés ? Utilisez-les pour faire un smoothie que vous apporterez à l’école ou au bureau.
  • Vous n’avez pas eu le temps de préparer un lunch? Apportez tout de même votre contenant réutilisable et demandez au restaurant de mettre votre repas à emporter dans votre contenant. Vous serez surpris du nombre de restaurants qui sont partants. De plus, avec les grosses portions servies dans beaucoup de restaurants, vous pourrez rapporter les restants chez vous.

Bon appétit et bonne semaine de réduction de déchets !

Références

  1. Global food losses and food waste – Extent, causes and prevention, Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 2011.
  2. $27 billion’ revisited: The cost of Canada’s annual food waste, Gooch, M.V. & Felfel, A., 10 décembre 2014.
  3. Politique québécoise de gestion des matières résiduelles : Plan d’action 2011-2015, Ministère du développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2011.