[email protected] 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Journée de la biodiversité

Le 22 mai, nous fêtons la journée de la biodiversité. Pour vous inviter à souligner cette journée, nous vous proposons de partager une expérience liée à l’un de vos espaces naturels préférés ou encore de nous partager une de vos actions ayant eu pour but d’encourager la présence de la biodiversité.

De notre côté, nous avons réalisé une expérience afin de mieux comprendre le cycle de vie de l’asclépiade. L’asclépiade commune est une plante vivace indigène qu’on aperçoit dans les champs, sur le bord des routes ou encore sur des terrains vagues.

Cette plante peut être vue comme une mauvaise herbe par certains acteurs du milieu agricole ou par les résidents des régions du Québec. Cependant, elle fait depuis peu l’objet d’un engouement du fait de sa relation unique avec le papillon monarque. En effet, les œufs et les chenilles du monarque se développent exclusivement sur la plante, qui représente leur seule source de nourriture. Elle leur permet d’ailleurs de développer une certaine toxicité qui les protège des prédateurs. De plus, la fructification de la plante permet d’extraire un type de soie pouvant être utilisé pour la confection de vêtements.

Pour réaliser cette expérience, nous avons fait la récolte de ses semences il y a quelques années. À titre expérimental et dans le but d’obtenir des plants de qualité produits à partir de nos installations, nous avons fait germer des semences d’Asclépias syriaca. Pour ce faire, il faut faire lever la dormance. La dormance est un mécanisme développé par la plante afin de prévenir une germination lors d’un moment non propice. Nous avons donc placé les semences dans des contenants remplis de substrat humide au froid le 3 mars dernier pour faire la stratification. La stratification est une technique qui sert à faire lever la dormance. Cette technique est essentielle afin d’obtenir une germination réussie. Nous avons ensuite enlevé les semences du réfrigérateur le 13 avril dernier soit 45 jours plus tard. Nous avons observé un taux de germination très satisfaisant.

Suivez-nous sur notre page Facebook pour voir l’évolution des plantules, mais aussi pour en apprendre encore plus sur la biodiversité au courant du mois de mai. 

Source : http://www.fleursduquebec.com/encyclopedie/1776-asclepiade-commune.html