[email protected] 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Pourquoi vaut-il mieux jeter son trognon de pomme à la poubelle que par terre ?

Nous voilà en mai. Les oiseaux se font la cour, les jours sont plus longs et le beau temps pointe le bout de son nez. Quoi de mieux qu’un pique-nique dans un parc près de chez soi ou perdu au fond d’une vallée des Laurentides, à profiter des rayons du soleil et des températures pas encore trop étouffantes ? Pas grand-chose je vous l’accorde !

Pourtant vient la question fatidique : Noah, votre petit cousin se précipite vers vous avec sa peau de banane et vous pose cette question en apparence anodine :

« Je mets où ma peau de banaaaaneuh ? » 

Vous regardez Noah et jetez un coup d’œil à gauche et à droite. Pas de poubelle en vue et vous n’avez pas pris de sac plastique. Noah insiste, car il veut retourner jouer avec ses amis. Vous avez peu de temps pour réfléchir. Vite, vous devez prendre une décision !

« Jette-la dans la forêt, c’est naturel, elle va se décomposer et ça va faire du compost » 

Les mots sont lancés, le garçon jette la peau de banane, non sans une petite seconde de questionnement dans les yeux. Mais le doute est vite dissipé, la pelure jetée et le déchet oublié. 

Que va devenir cette pelure ? La réponse est à la fois simple et compliquée…

Un problème de décomposition

Dans un des cas, la pelure, aussi fraiche qu’elle soit, n’a intéressé personne. Elle va donc entrer dans un cycle de décomposition comme toute matière organique inerte. Ce cycle va alterner l’action de milliers de petits soldats, sous des formes diverses, qui ont comme travail de recycler, transformer et détruire jusqu’au plus petit élément de la peau de banane.  

Sauf que, l’action de la nature est souvent logique et spécifique à un territoire donné. Les organismes décomposeurs (les soldats) qui s’y trouvent sont hautement spécialisés. Ils ne sont donc bons que lorsqu’ils décomposent des matières dites « indigènes ». Si au Lac-Saint-Jean on ne fait pas naturellement pousser de la banane, il y a très peu de chance que les organismes décomposeurs soient adaptés à désagréger une peau de banane. Ils vont donc mettre beaucoup plus de temps et parfois ne pas terminer leur travail. On parle de 2 ans pour la décomposition d’une peau de banane au Québec et 8 semaines pour un trognon de pomme. 

Un menu dangereux pour les animaux

Imaginons maintenant qu’un animal mange votre trognon de pomme ou votre pelure de banane. Si l’aliment est trop éloigné de son régime alimentaire :

  • L’animal risque de développer des problèmes de digestion qui peuvent être un point de départ à d’autres maladies. Tout cela peut mener à un affaiblissement de l’animal et une hausse de sa mortalité ;
  • Une fois le résidu consommé, l’animal va rejeter dans ses excréments toutes les parties qu’il ne peut pas digérer (graines, poils, os etc.). Si des graines sont encore présentes, elles risquent de germer (on appelle la dispersion des graines par les animaux : la zoochorie) et introduire de nouvelles espèces non indigènes dans un écosystème.

Pour terminer, nourrir ou créer de source de nourriture facile (restant de Restaurant-minute, son trognon de pomme, etc.) encourage les animaux, qui y voient de la nourriture facile, à se rapprocher des routes et des maisons. Ce rapprochement est rarement bénéfique pour eux et emmène souvent une hausse de la mortalité chez l’espèce. Ce type de comportement est donc à éviter le plus possible.

Morale de l’histoire

La prochaine fois que vous sortez manger en pleine nature, faites en sorte de toujours avoir un ou deux sacs avec vous. Le premier peut servir pour jeter les déchets non organiques et l’autre pour les déchets destinés au bac de compost. Tout cela s’applique du pilon de poulet au reste de salade en passant par la pelure de banane.

Et surtout, n’oubliez pas de vous poser la question : 

« Est-ce que ce que je compte jeter pousse ici ? »

Si la réponse est « non », vous savez quoi faire… !

Benoît P.

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9composition

https://fr.wikipedia.org/wiki/Indig%C3%A8ne_ [% C3%A9cologie]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zoochorie

https://www.facebook.com/GlacierNPS/photos/a.360427434911/10156904600259912/?type=3