info@villeenvert.ca 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

Trucs et astuces pour s’en sortir sans tracas avec la collecte des résidus alimentaires

Ce n’est pas toujours facile de gérer le bac voué à la collecte des résidus alimentaires (compost). Entre les odeurs, le nettoyage des bacs et la présence d’espèces indésirables, il est tout à fait normal que l’on ne soit pas tenté d’intégrer la gestion des résidus alimentaires à nos habitudes de vie. 

Voici quelques trucs et astuces pour bien gérer vos résidus alimentaires.

Pour éviter les odeurs et faciliter le nettoyage :  

  • Gardez le bac de comptoir dans le congélateur et entreposez-y les aliments qui dégagent le plus d’odeur (ex. viande, poisson, produits laitiers) 
    • Nettoyer régulièrement les bacs à grande eau avec un peu de vinaigre, de bicarbonate de soude ou du savon biodégradable. Pour ne pas contaminer les résidus alimentaires que vous déposez dans le bac, éviter l’eau de javel 
    • S’abstenir de mettre des liquides (ex. Lait, jus, soupe)
    • Saupoudrer les résidus alimentaires de bicarbonate de soude (petite vache) 
    • Bien fermer les bacs hermétiquement
    • Entreposer le bac brun à l’ombre, sauf lors du jour de la collecte 
    • Mettre le bac brun sur le bord de la rue toutes les semaines, peu importe la quantité amassée 
    • Déposer du papier journal et des mouchoirs ou des essuie-tout usés dans le fond du bac de comptoir et du bac brun (ils vont absorber le surplus de liquide) 
    • Pour faciliter la gestion des résidus alimentaires, il est possible d’utiliser des sacs compostables dans le bac de comptoir ou dans le bac brun (seuls les sacs certifiés compostables par le Bureau de normalisation du Québec [BNQ] peuvent être utilisés). Les sacs biodégradables et oxobiodégradables ne sont pas acceptés. Notez que les sacs compostables ne sont pas obligatoires et qu’il n’est pas conseillé de mettre deux couches de sacs compostables (soit dans le bac de comptoir et dans le bac brun).

Pour garder à distance les mouches à fruits du bac de comptoir : 

  • Déposer sur le couvercle du bac un bouchon de liège coupé sur le sens de la longueur 
  • Pour se débarrasser de vers blanc : 
    • Aspergez-les de vinaigre ou de sel 
    • Entreposer le bac brun à l’ombre, sauf lors du jour de la collecte 
  • Pour empêcher que les ratons laveurs prennent votre adresse pour un buffet à volonté : 
    • Appliquez de l’onguent contre la toux autour des trous d’aération de votre bac brun ainsi que sur les rebords du couvercle 
    • Ajoutez du poids sur le couvercle de votre bac brun (ex. buche de bois, brique) 
    • Utiliser une pince contre les ratons. Elles sont disponibles pour les résidents d’Ahuntsic-Cartierville et Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension à nos 5 points de services. Insérer la pince à raton sur votre bac brun en suivant les étapes suivantes.
1. Pince (clip) à raton
1.1 Pince (clip) à raton
2. Ouverture dans le bac brun pour la pince à raton
3. La pince est bien insérée dans le bac. Dorénavant,
il faudra appuyer sur le pince en plus de tirer sur la
poigner du bac brun

Sources : 

Ville en vert est partenaire du programme ReCORK

Ville en vert est désormais partenaire de ReCORK, un programme qui a pour vocation la collecte et le recyclage des bouchons en liège naturel. Les bouchons sont réutilisés pour produire des semelles de chaussures et des blocs pour la pratique du yoga notamment.

Vous retrouverez des boîtes pour déposer vos bouchons dans nos 5 points de service (Lajeunesse, Gouin, Villeray, St-Michel et Parc-Extension).   

Qu’est-ce que ReCork ?

ReCORK a été lancé en 2008 par l’entreprise canadienne de chaussures SOLE et est depuis devenu le programme de recyclage de liège naturel le plus extensif en Amérique du Nord. Elle cherche à remplacer les mousses et les plastiques à base de pétrole par un matériau plus écologique. Le liège est un matériau naturellement protecteur, isolant, antimicrobien, flottant, imputrescible et qui résiste à l’humidité et au feu. On peut ainsi le réutiliser pour créer une foule de produits pratiques. Avec plus de 100 millions de bouchons de liège recyclés à ce jour, ce matériau naturel est maintenant utilisé dans la fabrication de produits de consommation.

Le liège n’a pas sa place dans la poubelle. Beaucoup de gens s’en rendent compte. Ils gardent leurs bouchons de liège, mais ignorent quoi en faire. ReCORK est la solution.

ReCORK

Le processus de collecte