[email protected] 514 447-6226 (Lajeunesse) | 514 856-9053 (Gouin) | 514-500-4956 (Villeray) | 514-500-4052 (Saint-Michel) | 514-500-5136 (Parc-Extension)

Ville en vert

La campagne des patrouilles vertes a commencé à Villeray-Saint–Michel-Parc–Extension

Comme chaque été, patrouilleuses et patrouilleurs font le tour des arrondissements de la Ville de Montréal afin d’informer et sensibiliser les habitants et les organismes aux questions environnementales par l’entremise des inspections des bacs, kiosques, porte-à-porte, visites aux commerçants, etc. Cette année 4 patrouilleuses armées de motivation, auront pour mission de répondre aux mandats de notre organisme et à ceux du Regroupement des Éco-quartiers.

Les mandats de Ville en vert

Sensibilisation à la gestion des matières résiduelles (GMR) : Ne vous étonnez pas si vous apercevez des individus contrôler vos bacs de recyclage, de compost ou de déchets. Les patrouilleuses ont pour mission de vérifier leur bon usage et de vous informer sur leur utilisation si des erreurs sont constatées. Des billets de courtoisie ou de félicitations sont distribués en fonction de la conformité de leur gestion.

Sensibilisation des industries, commerces et institutions (ICI) à la GMR : Comme pour les résidentes et les résidents, les patrouilles se rendront auprès des industries, des commerces et des institutions afin de les informer et de les sensibiliser sur la gestion de leurs matières résiduelles (gestion du tri, rappel des horaires de collectes, etc.).

Corvées de nettoyage : En plus de cette mission d’information, la patrouille entreprend des corvées de nettoyage. Une première a déjà été menée dans des parcs de Villeray (Parc du patro, parc Villeray et Parc Normanville). À la fin de celle-ci, ce sont environ 32 livres/14,5 Kg de déchets qui ont été collectés.

Ateliers de camps de jour : Cet été, la patrouille verte et les animateurs en verdissement donneront une série d’ateliers gratuits afin d’animer des camps de jours, des ruelles vertes et des jardins collectifs de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension sur différents sujets en environnement et agriculture urbaine.

Les inscriptions se tiendront à partir du 13 juillet. Pour y participer, prenez contact avec Benoît Plantard en écrivant à l’adresse suivante : benoit.plantard@nullvilleenvert.ca ou en appelant au 438 806-2425. Voir le programme des ateliers.

Plus d’informations sur les ateliers sur les ateliers « camps de jour ».

Pour faire appel à nos équipes : écrivez à Benoît à l’adresse suivante : benoit.plantard@nullvilleenvert.ca où appelez-le au 438 806-2425

Sensibilisation à l’herbe à poux ; Chaque été, l’herbe à poux et son pollen provoquent des réactions allergiques chez près d’un Québécois sur 10. Pour les prévenir, les patrouilles mèneront une campagne de sensibilisation (distribution d’accroche-portes, tenue de kiosques d’information, etc.) afin d’apprendre aux habitants à la reconnaitre et à réguler leur population.

Les mandats du Regroupement des éco-quartiers

Promotion et la protection de la forêt urbaine : La patrouille promeut la plantation d’arbres en ville et le programme « Un arbre pour mon quartier » qui permet des achats à prix accessibles. Dans le cadre de la protection des frênes contre l’agrile (insecte envahissant pouvant leur causer d’importants dommages), l’équipe entre en contact avec les propriétaires et les informe sur les façons de prévenir et/ou de traiter leurs arbres contre ces envahisseurs.

Gestion durable de l’eau : Afin de sensibiliser les Montréalaises et Montréalais à l’utilisation de l’eau, les patrouilleuses procèdent, d’une part, à un contrôle de l’eau de pluie en les encourageant à déconnecter et à réorienter leurs gouttières et, d’autre part, à la sensibilisation à la réduction de la consommation d’eau à l’extérieur.

Cette année, en collaboration avec HydroQuébec, la patrouille conduira une campagne de sensibilisation à l’économie d’eau sur les districts de Saint–Michel et de Parc–Extension. Elle s’accompagnera d’une distribution de pommes de douche à débit réduit.

Sensibilisation à la gestion des matières résiduelles : Le mandat de sensibilisation à la GMR est partagé avec Ville en vert.

Sensibilisation sur les vagues et ilots de chaleur : Le Bureau de la transition écologique et de la résilience (BTER) accorde cette année un mandat à la Patrouille verte 2020 du Regroupement des écoquartiers. Il s’agit de sensibiliser les citoyens aux changements climatiques, et plus particulièrement aux impacts des vagues de chaleur sur les personnes plus vulnérables.

En savoir plus sur le mandat REQ de la patrouille verte.

N’hésitez pas à interpeler cette patrouille et à poser toutes vos questions sur ces thématiques.

La gestion des matières résiduelles en situation de confinement à domicile

Comme une grande proportion de Québécois, l’équipe de Ville en vert fait face au confinement à domicile. Quand l’on se doit de sortir, on va vers l’essentiel : la nourriture et les soins de santé. 

Les matières compostables

Comme pour plusieurs autres produits, les sacs en plastique compostables certifiés que l’on utilise dans notre bac brun, bien qu’utile, sont loin d’être essentiels. Alors, comment bien faire son compost à la maison sans ces sacs on ne peut plus pratique ? Voici des alternatives qui pourraient vous aider pendant cette épreuve :

Fabriquer ses petits sacs de compost maison (DIY) 

Il est possible de se confectionner de beaux petits sacs en papier à l’aide de deux ingrédients assez facilement accessibles : des circulaires ou du papier journal. 

Pour vous aider dans la confection des sacs en papier, vous pouvez vous référer au feuillet « Cornet origami pour déchets organiques » gentiment concocté par la Ville de Kirkland. 

Une fois la technique maitrisée, vous aurez un bac de cuisine propre et efficace sans aucuns frais. 

Pratique, écolo et économique ! On aime ça de même. 

Pour vous aider dans la confection des petits sacs maison, vous pouvez également regarder ce court vidéo qui vous montrera l’ensemble des étapes à suivre : https://youtu.be/MuccriyPIVs

Disposer les résidus alimentaires en vrac dans le bac 

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il n’est pas obligatoire de mettre un sac en plastique certifié compostable, un sac en papier acheté ou un sac fait maison dans votre bac brun. Il est tout à fait permis (et même encouragé) de déposer tel quel les résidus alimentaires dans le bac brun. Gérer adéquatement, il est possible d’éviter l’ensemble des nuisances. Cela dit, pour quelqu’un qui n’a jamais expérimenté la technique, il est normal d’hésiter à déposer en vrac les restes d’aliments dans les bacs. En effet, si on ne fait pas attention, on peut finir avec un bac sale, qui sent mauvais et qui attire plusieurs types d’indésirables. 

Vous aveVous avez besoin de quelques trucs et astuces pour réussir avec brio votre passage zéro sac dans le bac ?

  • Garder ce qui sent le plus mauvais dans le congélateur jusqu’au jour de la collecte
  • Ayez toujours du bicarbonate de sodium sous la main pour éliminer les odeurs restantes dans le bac brun
  • Rincer votre bac brun à grande eau après chaque collecte 
  • Si vous avez des vers blancs, débarrassez-vous-en avec du vinaigre ou du sel 
  • Si vous avez un problème de raton, appliquez de l’onguent contre la toux sur votre bac brun

Pour davantage d’information, revisitez notre article « trucs et astuces pour s’en sortir sans tracas avec la collecte des résidus alimentaires ». 

Les matières jetables ou recyclables

En situation de confinement, il est également possible de simplifier la gestion des ordures ménagères et des matières recyclables :

Utiliser des contenants réutilisables pour les ordures ménagères et les matières recyclables

Il est possible d’utiliser des sacs de plastique opaques pour la collecte des ordures ménagères et des sacs de plastique transparents pour la collecte des matières recyclables. Cela dit, avec le confinement qui s’impose, il est recommandé de limiter ses achats et par la même occasion ses déplacements. Ce faisant, nous vous recommandons d’utiliser des contenants réutilisables pour l’ensemble de vos collectes hebdomadaires. 

En plus d’être pratique, et écologique, la réutilisation finit par être plus économique !

Notez que l’ensemble des conseils ci-haut sont applicables en tout temps et pas seulement en situation de confinement ! La hiérarchie des 3RV-E (réduction, réutilisation, recyclage, valorisation et élimination) préconise toujours les contenants réutilisables aux sacs jetables.  

Source :

Ahuntsic-Cartierville – Collecte des résidus alimentaires. [En ligne]. http://www1.ville.montreal.qc.ca/banque311/content/ahuntsic-cartierville-%E2%80%93-collecte-des-r%C3%A9sidus-alimentaires

Ahuntsic-Cartierville – Collecte des matières recyclables. [En ligne]. http://www1.ville.montreal.qc.ca/banque311/content/ahuntsic-cartierville-%E2%80%93-collecte-des-mati%C3%A8res-recyclables

Ahuntsic-Cartierville – Collecte des déchets domestiques. [En ligne]. http://www1.ville.montreal.qc.ca/banque311/content/ahuntsic-cartierville-%E2%80%93-collecte-des-d%C3%A9chets-domestiques

Collecte des matières résiduelles. [En ligne]. http://www.ville.kirkland.qc.ca/services-aux-citoyens/collectes-de-matieres-residuelles/matieres-organiques

Options de gestion et utilisations potentielles selon les types de sacs. [En ligne]. https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/options-gestion-utilisations-sacs.pdf

Trucs et astuces pour s’en sortir sans tracas avec la collecte des résidus alimentaires. [En ligne]. https://www.villeenvert.ca/trucs-et-astuces-pour-sen-sortir-sans-tracas-avec-la-collecte-des-residus-alimentaires/